Skip to content
Architecte technique en informatique et réseaux
Formation continue

Architecte technique en informatique et réseaux

Architecte technique en informatique et réseaux

PRÉREQUIS & admission

◆ Titulaire d’un Bac +2 (cycle sur 3 ans) ou d’un Bac +3 (cycle sur 2 ans) ou d’un Bac +4 (cycle sur 1 an) ou équivalent

◆ Reconversion possible

Vous êtes en situation de handicap contactez Mme COSTE au m.coste@cfa-insta.fr

objectif & PROGRAMME

OPTION LOGICIEL     

MODULE 1

  • Objets connectés
  • Intelligence artificielle
  • Programmation embarquée

MODULE 2

  • Moteur de recherche 
  • Programmation Jeux Vidéo

MODULE 3

  • Recherche opérationnelle
  • AWS

MODULE 4

  • Sécurité Web 
  • Système et réseaux  appliqués au développement
  • Cloud

MODULE 5

  • Algorithmique
  • Lecture de Code
  • ROR, Python, Django
  • React Native

MODULE 6

  • Intégration continue
  • Big Data
  • Devops
  • Dockers & Kubernetes

OPTION RÉSEAUX

MODULE 1 – Virtualisation

  • VMware
  • HyperV
  • Docker
  • Citrix

MODULE 2 – Réseaux

  • Sécurisation réseaux
  • VOIP
  • CCNA Sécurité

MODULE 3 – Tiers applicatifs

  • Oracle
  • Serveur applicatif
  • DevOps
  • Big Data
  • AWS
  • AZURE

MODULE 4 – Méthodologie

  • SCRUM
  • Prince2
  • PMI
  • DevOps

MODULE 5 – Architecture

  • Cloud
  • CCDA
  • Architecture SI
  • TOGAF

                                                         TRONC COMMUN

MODULE 7

  • Anglais technique
  • Préparation au TOEIC

MODULE 8

  • Management de projet
  • Management de communication
  • Création d’entreprise

VOYAGE LINGUISTIQUE A LONDRES, DUBLIN, PRAGUE

La durée de la formation varie selon la situation de l’étudiant

  • sur 3 ans après le BTS, la prépa informatique ou un Bac+2 (sur dossier) ;
  • sur 2 ans après un Bac+3 (sur dossier) ;
  • ou sur 1 an après un Bac+4 (sur dossier).

Organisation pédagogique

La pédagogie mise en œuvre comporte beaucoup d’exercices et de mises en pratique qui permettront l’acquisition de compétences, de savoir-faire et comportements en situation professionnelle.

Toute séquence cherchera au maximum à recréer les situations professionnelles rencontrées dans le métier pour permettre à l’élève d’être acteur de son apprentissage.

 

Certifications possibles

L’étudiant pourra, s’il le souhaite, passer une ou plusieurs certifications : Microsoft – Cisco – Citrix – Oracle – PHP ZEND – Symfony – CCMI

 

Validation

  • Évaluation en fin de chaque module ;
  • Projet de fin d’études sur une problématique d’entreprise (mémoire + soutenance).
  • Le certificat ne peut être obtenu qu’à l’issue de la validation de l’ensemble des composants par le jury.

ALTERNANCE

La formation allie théorie au CFA INSTA et pratique en immersion en entreprise. L’alternance comprend deux types de contrats : le contrat d’apprentissage (jusqu’à 30 ans) ou le contrat de professionnalisation.

La formation en alternance est gratuite pour l’apprenti et sera prise en charge par l’OPérateur de COmpétence (OPCO) dont dépend l’entreprise d’accueil.


Nous vous accompagnons dans votre recherche d’entreprise grâce à un coaching et/ou des réunions de formation/information. Nous mettons à votre disposition notre expérience en matière de stratégie de recherche, d’élaboration des outils (CV, lettre de motivation) et de préparation à l’entretien.

 

Afin de mener à bien votre alternance, un Tuteur ou Maître d’apprentissage est désigné pour chaque élève dès le début de la formation. Il suit l’ensemble de la scolarité, et conseille le jeune dans son activité professionnelle en cas de nécessité. Il est impliqué pour la mise en pratique des thèmes étudiés et contribue ainsi à la réussite de l’élève.

L’équipe pédagogique met en œuvre une méthode d’enseignement qui tire profit des situations de travail pour optimiser et consolider l’apprentissage fait en formation.

◆ Rythme d’alternance

• 1 mois en formation
• 3 mois en entreprise

Rémunération

En alternance, l’alternant perçoit un salaire calculé sur un pourcentage du SMIC ou SMC en fonction du type de contrat.

DÉBOUCHÉS et poursuites d'Études

Plusieurs métiers peuvent être envisagés par le futur diplômé que ce soit en cabinet comptable mais également en entreprise (grand groupe, PME/PMI, TPE), ou organisations publique, semi- ou para-publique (ONG, association, administration, collectivité, etc.) quel que soit le secteur d’activité.

Parcours Logiciel 

Chef de projet MOA/AMOA

Ingénieur développement logiciel

Chef de projet web

Développeur front office

Architecte logiciel

Parcours Réseaux

Chef de projet SI

Directeur des systèmes d’information (DSI)

Consultant

Responsable d’exploitation informatique

Architecte technique/réseaux/SI

Ingénieur système et réseaux

Urbaniste technique

Concepteur réseaux

Administrateur de base de données

Salaire envisageable compris entre 39 et 44 k€ brut/an

Le titulaire du titre Architecte technique en informatique et réseaux peut compléter sa formation en intégrant le Master STL de la Sorbonne Université.

STATISTIQUES

Taux de réussite: 95% en 2020

Nombre de candidats présenté aux examens en 2020  : 70

Le taux d’insertion dans les 6 mois de l’obtention du diplôme est de 100%.

 

Salaire envisageable compris entre 39 et 44 k€ brut/an

 

 

Présentation

L’ARCHITECTE SERA CHARGÉ DE DÉFINIR L’ARCHITECTURE TECHNIQUE DU SYSTÈME D’INFORMATION (SI) ET DE GARANTIR LA COHÉRENCE DE L’ENSEMBLE DES MOYENS INFORMATIQUES ET DE LEUR ÉVOLUTION DANS LE CADRE DU PLAN D’URBANISME OU DE TRANSFORMATION DIGITALE DE L’ENTREPRISE.

 

Le titre « Architecte Technique en Informatique et réseaux » délivré par le CFA INSTA est certifié Niveau 7 (inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) sous le code 326n par arrêté ministériel).

Le titulaire de la certification sera chargé de définir l’architecture technique du système d’information et de garantir la cohérence de l’ensemble des moyens informatiques (matériels, applicatifs, bases de données, réseaux, middleware, système d’exploitation) et de leur évolution, en exploitant au mieux les possibilités de l’art, dans le cadre du plan d’urbanisme de l’entreprise.

Les activités de l’architecte s’exercent de manière transversale sur les différents domaines techniques de son champ d’expertise. Il s’agira d’activités de :

Conception,

Préconisation et Conseil,

Administration et Support aux équipes Techniques et Fonctionnelles,

Veille Technologique

L’Architecte doit disposer de compétences transversales sur tout ou partie des domaines techniques :

en coordination et interface des experts techniques sur l’ensemble des domaines techniques : Sécurité, Réseaux et Télécoms, Bases de données Middleware (composant, transactionnel, messages), Intégration d’applications ;

en coordination et interface avec les experts respectivement par domaine technique : Experts Sécurité, Administrateurs et experts Réseau, Administrateurs de Bases de données, Ingénieurs d’Intégration, Responsables d’Applications, Responsables de domaine applicatif.

Les capacités de l’Architecte s’articulent, comme suit, selon l’activité :

 

Activité 1 : Conception

Concevoir l’architecture technique des systèmes d’information.

Vérifier et analyser les impacts techniques des nouvelles solutions et de la cohérence de l’architecture.

Décomposer en sous-systèmes et composants et définir le plan d’intégration, de montée en charge et de transition avec le système actuel, tout en évaluant les risques et les impacts techniques des solutions retenues sur le système actuel.

Réaliser un audit des performances, de la sécurité et de la fiabilité des systèmes existants.

Analyser sur le plan technique, les dysfonctionnements et les points d’optimisation de l’architecture technique et logicielle.

Analyser les écarts entre les besoins fonctionnels et les solutions techniques potentielles.

Réaliser un audit des performances, de la sécurité et de la fiabilité des systèmes existants.

 

Activité 2 : Préconisation et Conseil

Accompagner les clients internes ou externes dans la définition de leurs orientations technologiques (middleware, SGBD, infrastructure).

Participer à l’étude d’impact pour tout nouveau projet ou toute nouvelle technologie, sur l’architecture existante ou prévisionnelle afin d’en déduire le plan d’action (objectifs, méthodes, procédures…).

Préconiser les choix techniques (matériels, infrastructures) en vue d’assurer la cohérence de cette évolution en fonction des contraintes de l’entreprise (budget, délais, sécurité), du système existant et des contraintes techniques (compatibilité matérielle, etc.).

Conseiller l’architecte des systèmes d’information du domaine fonctionnel sur l’utilisation des outils informatiques et de télécommunications.

Proposer différentes solutions d’optimisation du système d’information (software, hardware…).

Valider les infrastructures existantes (au niveau système / sauvegarde / applicatif / sécurité).

 

Activité 3 : Administration et support aux équipes

Suivre et analyser les performances et mettre en place les mesures d’optimisation en termes de configuration et de fonctionnement du SI.

Définir et gérer les plans d’adressage et valider la mise des protocoles et composants réseau.

Concevoir, évaluer et mettre en œuvre les outils et procédures de sauvegarde et de contrôle de cohérence des données.

Elaborer les règles d’utilisation des systèmes dans le respect des normes qualités et des contrats de service.

Valider l’installation et l’intégration des nouveaux outils et applicatifs, des systèmes et des composants réseaux en environnement de production.

Mettre en place et gérer la sécurité et les politiques d’accès et droits d’accès au Système d’Information et traiter les incidents sécurités.

Traiter et analyser les anomalies : diagnostic incidents, identification, résolution (y compris la réparation des dommages) et suivi.

Gérer les évolutions des matériels, des logiciels et du système, et évaluer, étudier, préconiser et implanter les matériels et outils en œuvre.

 

Activité 4 : Veille technologique

Recueillir les informations permettant de devancer les innovations technologiques de son environnement.

Identifier les « meilleures pratiques » et les solutions technologiques mises en place par les fournisseurs.

Participer à la réalisation de benchmarks.

Ce cycle est divisé en deux spécialités :

 

Logiciel

Le parcours Logiciel, sous-intitulé « de l’objet au composant, du composant au service », vise l’acquisition de compétences pointues dans le domaine du développement, des Big Data et de l’Intelligence artificielle étendues à un savoir-faire avancé en termes de conception objet, de modélisation et de définition d’architectures sophistiquées.

Les étudiants de l’UMPC M2 STL et du CFA INSTA participent chaque année à la Coupe de France de Robotique.

 

Réseaux

Le parcours Réseaux vise l’acquisition de compétences pointues, dans le domaine de l’architecture des systèmes et des réseaux, étendues à un savoir-faire approfondi en termes de conception, de modélisation et de travaux d’ingénierie.

Le titulaire du titre Architecte technique en informatique et réseaux peut compléter sa formation en intégrant le Master STL de la Sorbonne Université.

 

Type de formation

Alternance

VAE