Skip to content
losange-dot

LA MISSION HANDICAP

LA MISSION HANDICAP AU CFA INSTA

Les équipes du CFA INSTA sont mobilisées pour accueillir les jeunes en situation de handicap et leur proposer un accompagnement adapté et personnalisé afin de favoriser leurs parcours de formation.

Au CFA INSTA, l’apprenti en situation de handicap bénéficie d’un accueil et d’un accompagnement particulier tout au long de son parcours de formation. Une équipe pédagogique sensibilisée au handicap porte une écoute attentive à l’apprenti pour l’aider à surmonter ses difficultés et à s’insérer dans la vie professionnelle.

L’apprenti en situation de handicap peut bénéficier de divers aménagements pour préparer sa formation en milieu ordinaire et s’insérer dans la vie professionnelle. Pour cela il doit faire la demande d’une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) auprès des « Maisons départementales des personnes handicapées ».
En entreprise, c’est le médecin du travail qui mesure et valide la compatibilité des missions qui lui seront confiées avec son handicap.

Le personnel enseignant et administratif est sensibilisé au handicap et à l’accueil en milieu ordinaire de jeunes apprentis en situation de handicap. Ainsi l’apprenti confronté au handicap bénéficiera d’une écoute attentive et d’une aide particulière pour lui permettre la meilleure intégration possible au centre de formation en alternance comme en entreprise.

Pour les personnes en situation de handicap comme pour les employeurs, l’alternance constitue un vrai atout pour construire ensemble leur avenir !

Dispositifs en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi des personnes handicapés

L’Agefiph : Sa mission est de favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées dans le secteur privé. Son action, complémentaire aux politiques publiques et dispositifs de droit commun, s’inscrit dans le cadre de la politique et de la stratégie définies par son Conseil d’administration. Elle comporte deux dimensions principales : La mise à disposition d’une offre d’interventions pour les employeurs et les personnes handicapées L’élaboration de conventions et accords de partenariat avec les institutions en charge de l’emploi et de la formation des demandeurs d’emploi et des salariés.

Renseignements : https://www.agefiph.fr/

Le FIPHFP : Le Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans la fonction publique a pour mission d’accompagner les personnes handicapées vers l’emploi du secteur public ou de les aider à conserver une activité professionnelle compatible avec leur handicap. Dans cette optique, il peut financer au cas par cas, en complémentarité des dispositifs de droit commun : des aides individuelles, matérielles, techniques, humaines ou encore de la formation. Il appuie également les employeurs publics dans le développement de politiques en faveur des agents en situation de handicap

Renseignements : http://www.fiphfp.fr/ 

Cap Emploi : Les « Cap emploi » sont des organismes de placement spécialisés assurant une mission de service public, et dédiés à l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Leur rôle est de faciliter le recrutement et l’intégration des personnes handicapées dans les entreprises du secteur privé et les établissements publics. Présents sur l’ensemble du territoire national, les « Cap emploi » sont les spécialistes de la relation « handicap » et « emploi ». Ils assurent le diagnostic, l’orientation et l’accompagnement des personnes handicapées et des employeurs souhaitant les recruter. Ils sont financés par l’Agefiph, le FIPHFP et par Pôle emploi dans le cadre de ses programmes. Depuis le 1er janvier 2018, les Cap Emploi assurent aussi la mission de maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés.

Le dispositif d’emploi accompagné:  Le dispositif d’emploi accompagné a comme objectif de permettre aux travailleurs handicapés d’accéder et de se maintenir dans l’emploi rémunéré sur le marché du travail. Sa mise en œuvre comprend un soutien à l’insertion professionnelle, un accompagnement médico-social du salarié et un accompagnement de l’employeur, qu’il soit public ou privé. Voir Article 52 de la Loi n°2016-10-88 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels.

La reconnaissance de la lourdeur du handicap: Transférée par l’État à l’Agefiph, depuis le 1er juillet2011, la RLH (Reconnaissance de la Lourdeur du Handicap) est un dispositif de droit commun. Elle a pour objet de prendre en compte l’incidence du handicap sur la capacité de travail d’une personne handicapée. Cette incidence, appelée « Lourdeur du Handicap », est évaluée sur la base des éventuels coûts pérennes supportés par l’entreprise du fait du handicap d’un salarié occupé à un poste déterminé, après que celui-ci ait été préalablement aménagé de manière optimale.

Voir le Décret n°2016-100 du 2 février 2016 relatif à la reconnaissance de la lourdeur du handicap.

Nouvelle offre de service et d’aides financières de l’Agefiph